The Way To Heresy

The Way To Heresy
hands cd cat. D086. 2005. germany
release date: 03/10/2005
format: cd
time: 67.55 min.
cd comes in handspack
listen / buy this cd on 

30 siècles de sommeil
armitangosh
elysium
nachtzehrer
el sueño de la hora más oscura
upon the face of the earth
the blood is red
la messe noire
entierro de los muertes
your darkest soul
sodom and gomorrha
har-rhem
while others cry
from the blood of the ancient ones
exxtrrminate (my way to heresy 2005 ce-mix)
the last incantation

After two years of silence this new Ah Cama-Sotz release reflects in full blast 16 new powerful tracks.
It has been worthwhile waiting all along. Once more the bat cave proves successful at producing a diversity of heavy bat beats and dark vampiric moods. Totally new are some heavy dark tinted erotic tracks, which undoubtedly add an irresistible touch.

cat. hands D086 / cd
http://www.handsproductions.com
sabam 2005

Review

review by marco for http://www.gutsofdarkness.com

Pour son retour sous le masque horrible de la chauve-souris méphétique, Herman Klapholz n’y va pas par quatre chemins ! Reprenant le principe du génial ‘La procesion de la sangre’, il alterne plages ambient éthérées et venues des âges les plus reculés des civilisations pré-colombiennes et uppercuts electro-techno-indus. A cela s’ajoute une veine ethnique plus prononcée (percussions et sons exotiques divers) et des voix féminines sensuelles et charmeuses. Ce nouveau grimoire débordant de malédictions millénaires s’ouvre sur un ’30 siècles de sommeil’ au sample de film/documentaire annonçant le réveil d’entités confinées depuis trop longtemps loin de notre univers. Une différence de taille attend les participants à cette cérémonie impie : des morceaux relativement courts comme pour conjurer le sort du temps et une tonalité moins sombre que les oeuvres précédentes. Des basses et des sons plus ‘ronds’ et aériens, tant sur les plages dark-ambient (‘Elysium’, ‘The last incantation’) que sur les beat toujours entraînants des morceaux plus ‘dance-floor’ (‘Armitangosh’, ‘Nachtzehrer’, ‘El sueño…’). Ces même morceaux sont d’ailleurs marqués par une influence des projets parallèles auxquels Herman a participé ces deux dernières années, Pow[d]er Pussy (avec Mika de This Morn’ Omina) et Wai Pi Wai (avec Jerôme Soudan de Mimetic, Von Magnet etc.). Une approche plus ‘groove’ qui n’enlève en rien à l’efficacité de ces salves puissantes comme le vraiment mortel ‘The blood is red’. La cosmogonie d’Ah Cama-Sotz n’en perd d’ailleurs pas non plus la notion de ténèbres profondes qui menacent l’espèce humaine et les perles rituelles abondent pour nous le rappeler (‘From the blood of the Ancient ones’, ‘Upon the face of the Earth’, ‘Sodom and Gomorrah’). Un cocktail qui fait mouche pour ne pas changer, et un Ah Cama-Sotz toujours dans le coup. Et dieu(x) sait que ça fait du bien ! (vendredi 14 octobre 2005).

the way to heresy

%d bloggers like this: